mercredi 13 février 2008

EDITO

                                             intérieur William Morris 1860

STUDIO bLOg a pour vocation de relever et de commenter les pratiques actuelles les plus significatives des différentes orientations du design, d'interroger les usages, et de les confronter à l'histoire et aux théories du design. Son but est de clarifier le (ou les) positionnement(s) possible(s) de la profession et de promouvoir la place du designer dans les débats de sociétés. Car si le designer jouit aujourd'hui du statut d'îcone de l'hypermodernité, c'est souvent au prix d'une simplification extrême de son propos et de son travail. Sa réelle légitimité doit se fonder sur son rôle joué dans "la production d'objets", rôle qui l'amène à assumer, au-delà des enjeux esthétiques, une responsabilité politique au sens large. Celle-ci est très insuffisament interrogée dans les medias, y compris dans la presse spécialisée française. Ce déficit de réflexion dans l'espace public étonne, au regard même de l'extrême foisonnement des pratiques et de la vitalité la recherche, en particulier anglo-saxonne qui affronte ces questions d'éthiques, leur apportant des réponses qui excèdent le seul impératif écologique.

Vos commentaires et vos contributions seront les bienvenus pour enrichir le blog.

L'équipe de STUDIO bLOg

6 commentaires:

X. a dit…

Belle initiative... Certainement nécessaire...
Aux yeux de l'observateur distrait que je suis, les travaux et les propos des designers eux-mêmes apparaissent comme les plus grands simplificateurs (réducteurs?) des enjeux du design.
Avec le vif espoir que votre initiative m’apprenne combien je suis dans l’erreur. Longue vie à STUDIO bLOg.

STUDIO bLOg a dit…

Merci de vos remarques et de vos encouragements.
Il est clair que le formatage du discours des designers n'est pas le seul fait des medias.Certains designers, les plus en vue, prêtent trop souvent le flanc à la logique mediatique en produisant des "pièces" percutantes, cherchant le sensasionnalisme sans souci de leur adéquation aux usages réels ou futur. On peut se demander toutefois si, malgré leur caractère impraticable, ces propositions ne jouent pas le rôle d'un manifeste, faisant entendre la voix du designer dans l'espace public et ouvrant la voie à d'autres pratiques, peut-être plus difficiles à entendre à priori.

nous vous remercions de votre attention et traiterons peut-être ces questions plus à fond dans un prochain article.

Anthony a dit…

Belle iniative, mais qui se cache derrière StudioBlog ?

STUDIO bLOg a dit…

Il n'y a pas grand mystère sur notre identité, bien qu'elle ne soit effectivement mentionnée nulle part. Le STUDIO bLOg dépend en fait du site de design STUDIO LO. Il est donc écrit à quatre mains par Eva Guillet et Aruna Ratnayake qui vous remercient bien pour vos encouragements.

suske a dit…

Oui, pour le dire très vite, c'est vraiment un sujet "le design et quelle finalité en fin de compte" qui me ronge depuis un bon moment.

N'y aurait-il pas parfois lieu de revoir ce que l'on entend par "esthétique"? Est-ce que le design ne s'ouvre-il pas aujourd'hui, enfin, à fournir des solutions qui ne soit pas uniquement matériel (produit, graphisme), et qui à l'inverse de créer des fétiches désirables répondant aux appétits du consommateur, cherche à indiquer à ce même consommateur ce qu'est la consommation?

La plasticité que l'homme est capable de mettre en œuvre peut se retrouver dans toutes les traces de son activité, et semble effectivement avoir un rapport avec quelque chose qui communique parfois du sens extrêmement politique.

Je salue sincèrement votre ambitieuse initiative. En espérant trouver des moments pour vous visiter, et qui sait vous faire part de nouvelles intéressantes.

STUDIO bLOg a dit…

Merci pour vos encouragements.
Nous pensons effectivement que le design traverse une crise. Après avoir été l'allié naturel de la société de consommation, les designers se demandent comment requalifier leur action, dans un monde toujours plus complexe et dont les règles actuelles montrent des signes d'essoufflement.
Dessiner des objets n'est pas anodin, car nous sommes dans une société d'objets qui structurent nos rapports très profondemment.
C'est pourquoi nous devons nous poser des questions sur nos pratiques, qui vont un peu plus loin que des considérations de formes et de couleurs.
Nous voulions à terme, transformer ce blog en revue en ligne (projet un peu en stand by). Donc si vous avez des choses à dire, n'hésitez pas à nous envoyer un mail et faire une éventuelle contribution.
studio.lo@neuf.fr

eva guillet & aruna ratnayake